Une équipe marketing plus efficace - gérer les stakeholders

Posté par Jonathan Bengio  le 23/04/20 10:49

ryoji-iwata-n31JPLu8_Pw-unsplash

Disposer d’une équipe marketing et de ressources internes est un levier important dans la mise en oeuvre d’une stratégie marketing. Néanmoins, les équipes se heurtent parfois à des difficultés notamment organisationnelles qui les empêchent d’atteindre leur meilleur niveau de performances.

Dans cet article, nous passerons en revue les briques essentielles dans l’organisation de vos équipes marketing.

Identifier ses stakeholders dans sa stratégie marketing

Petit rappel : "Stakeholders" signifie les parties prenantes. Cela désignent toutes les personnes, qui vont être concernées de près ou de loin par vos actions. 

La première étape consiste en la bonne connaissance des différents stakeholders impliqués dans votre projet marketing. Cela signifie également que votre vision marketing doit être claire à ce stade. Vous devez identifier qui interviendra selon la nature de vos campagnes.

La première étape consiste à identifier les stakeholders selon trois critères :

  • Internes / Externes
  • Primaires / Secondaires
  • Directs / Indirects

stakeholders1

Nous pouvons distinguer dix types de stakeholders classiques :

  • Clients
  • Employés
  • Fournisseurs
  • Exploitants
  • Investisseurs
  • Créanciers
  • Médias
  • Communautés
  • Syndicats
  • Gouvernements et institutions

Gardez simplement à l'esprit que chaque campagne et chaque action peut avoir des stakeholders complètement différents, mais veillez à tous les identifier. 

 

Définir un plan d’action marketing pour rendre sa stratégie marketing plus efficace

Le deuxième point fondamental pour assurer les performances de vos équipes est de définir un plan d’actions concret et clair. Pour cela, il faut connaître les tâches à réaliser ainsi que les compétences associées.

La décomposition WBS (pour Work Breakdown Structure) permet d’identifier toutes les réalisations nécessaires pour mener à bien l’intégralité du projet.

stakeholders2

Exemple d’un extrait de WBS

De manière générale, un WBS respecte certaines règles, notamment l’utilisation de verbe pour chaque élément mais également la règle des 100% : en remontant les branches du WBS, 100% du projet est couvert. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un outil purement technique mais vous pourrez et devrez intégrer à ce dernier vos tâches organisationnelles, réunions, etc.

Clarifier les responsabilités entre ses stakeholders et gagner en efficacité

Une fois les tâches identifiées, il s’agit de clarifier les responsabilités de chacun des stakeholders mais également de chaque rôle au sein des stakeholders internes. Pour cela, le recours à une matrice RACI est une option simple et efficace. La matric RACI se présente sous la forme d’un tableau avec une ligne par tâche et un stakeholder (ou rôle) par colonne. Chaque case est ensuite remplie avec une des lettres suivantes :

  • R : Responsible - Il s’agit de la personne en charge de la réalisation de la tâche
  • A : Accountable ou Approver - Personne en charge de la validation
  • C : Consulted - Rôle en consultation (expertise)
  • I : Informed - Personne qui doit être informé d’un état

stakeholders3

Se coordonner entre les stakeholders

Une fois les responsabilités identifiées, il s’agit de coordonner le plan d’actions. Il s’agit de comprendre quelles tâches sont interdépendantes. Le premier point consiste en l’identification des prédécesseurs pour chaque tâches. Vient ensuite l’identification des durées estimées pour chaque tâche de manière à dégager le “chemin critique”, à savoir la liste des tâches qui se suivent pour aboutir à la durée totale du projet et sur lesquelles aucun marge temporelle n’est disponible.

Planifier les actions pour les stakeholders

La suite logique est évidemment de disposer d’un planning complet incluant toutes les ressources selon leurs disponibilités. Ce planning est indispensable au démarrage de votre projet, mais attention, un voyage sans imprévu est assez rare, voire improbable. Pour votre planning projet, l’idée est la même. Un planning doit être suivi et mis à jour selon la réalité de la progression.

En résumé, comment rendre le process marketing plus efficace ? 

S’il ne fallait retenir qu’un point essentiel dans cet article, cela toucherait à la notion de responsabilités. Pour qu’un projet et un planning soit respecté et optimisé, il s’agit d’abord de bien assimiler les responsabilités de chacun. Pour atteindre ce but, il convient alors de bien découper votre projet en tâches et sous-tâches et de les répartir intelligemment entre tous les stakeholders selon leurs compétences et disponibilités.

 

Besoin d’aide pour mener vos projets marketing à bien ? Contactez-nous !

 

Photo by Ryoji Iwata on Unsplash

Topics: Marketing Automation, Stratégie, clients, e-marketing, Marketing, good practices, conseils, techtips, BusyBiz, Coaching Digital, Tips MarketingDigital, productivité, méthodologie, Stratégie Digitale

    Recevez nos derniers articles directement dans votre boîte mail !

    Nos derniers articles