Se concentrer (en télétravail par exemple) partie 2 : La technique FlowTime

Posté par Clémence Huckel  le 08/04/20 17:03
Clémence Huckel
Retrouvez-moi sur

flow psychologie positive

Trouver la méthode parfaite de productivité et de concentration est une longue route. Il est très compliqué de savoir et de comprendre ce qui est parfaitement adapté pour soi, et c'est pourquoi nous vous conseillons de tester différentes techniques, et trouver des adaptations afin de trouver la recette qui marcher a pour vous. La semaine dernière, nous vous parlions de la méthode pomodoro. Si celle-ci n'a pas réussi à vous satisfaire complètement, cette semaine, nous décortiquons la méthode Flowtime. 

Celle-ci est souvent considérée une alternative à la méthode Pomodoro, lorsque les sessions plutôt rigides ne conviennent pas. Mais laissez-nous vous expliquer en quoi elle consiste. 

Le mot flow (qu'on pourrait traduire par "flux" en français), est un terme de psychologie positive qui désigne un état mental de concentration maximale. On peut aussi l'appeler la "zone". Le flow correspond en résumé à cet état d'absorption totale d'une personne par son occupation. Vous savez, cet état qui fait que vous faites abstraction de tout ce qui se passe autour lorsque vous êtes obnubilés par une tâche : travail, musique, création de scoubidous ou tri de boîtes de conserve. 

“C’est un état qui présente presque toujours les mêmes caractéristiques. Dans la grande majorité des cas, le flow se produit lorsqu’une activité est dirigée vers un but et gouvernée par des règles, une activité qui présente une certaine difficulté (un défi), qui exige l’investissement psychique et qui ne peut être réalisée sans les aptitudes requises” – Csikszentmihalyi

Cette méthode repose sur un principe : apprendre à comprendre votre niveau de concentration, vos moments de flows : quand commencent-ils, quand s'arrêtent-ils, etc. 

Si vous arrivez à identifier les moments de concentrations intenses, vous arriverez à les reproduire et à les provoquer. 

Comment utiliser la méthode flow time ? 

Comme pour la méthode Pomodoro il faut bien garder à l'esprit deux choses : la découpe des tâches en sous-tâches, et la concentration sur le monotâche. Vous devez vous occuper d'une chose à la fois, surtout pas essayer de faire plusieurs choses en même temps. 

Commencez donc par organiser votre travail, puis suivez les étapes suivantes : 

1) Sélectionner une tâche à accomplir et visualiser le résultat. Si vous ne pouvez pas visualiser le résultats, c'est que la tâche est trop longue ou trop abstraite. Essayer de la réduire en plusieurs sous-tâches, qui seront effectuées l'une à la fois. 

2) Lorsque vous démarrez votre tâche, démarrez un chronomètre ou noter l'heure de début de votre tâche. Essayer de travailler uniquement sur la sous-tâche que vous vous êtes attribuée. Il est très important de rester monotâche, et de changer de session si votre sous-tâche est finie. 

3) Si un élément extérieur ou intérieur vous distrait ou vous interrompt : notez ce qui vous a interrompu. 

4) Cette étape sera maintenant la plus difficile : quand vous sentez que votre niveau de concentration descend, faites une pause. Si vous sentez que vous commencez à fatiguer, que votre attention dévie du sujet, si vous être frustré ou bloqué, faite une petite pause. Au début, il est important de prendre des pauses. Chronométrez et notez vos pauses. Vous pouvez commencer par essayer 5 minutes de pauses toutes les 25 minutes, 10 minutes chaque heure, 15 minutes toutes les 90 minutes. 

5) Notez la fin de votre session de travail, c'est à dire le moment où vous avez fini votre tâche. 

Pourquoi la méthode FlowTime est efficace ? 

Parce qu'elle permet de se rendre compte du temps, à votre rythme.

Le fait de noter quand vous commencez vos sessions, quand vous les finissez, les pauses que vous prenez, va vous permettre d'être beaucoup plus conscient de votre temps et cycles de concentration. Au bout d'un certain temps, il vous sera même possible de déterminer quels jours et quels moments dans la journée vous êtes le plus productifs, ce qui vous permettra de mieux organiser votre journée de travail. Cela permettra aussi de voir votre façon de vous concentrer, le temps que vous prenez sur certains types de tâches, le modèle de fatigue ou de repos mental. 

De plus le fait de réellement noter vos pauses, vos distractions et vos interruptions permettent de leur donner une vraies valeurs, et de ne pas les considérer comme événements sans importance. Toujours dans une logique d'amélioration, cela vous permettra de mieux s'organiser les jours suivants. 

En effet, ce qui peut être bloquant avec la méthode Pomodoro, est d'avoir des sessions de la même longueur prédéfinie. Ici, les sessions se réalise selon votre rythme et votre niveau de concentration. Le principe est de nous faire renouer avec notre attention, notre concentration. 

5 Astuces pour atteindre l'état de flow 

1) diviser ses tâches de manière claire, afin de savoir exactement en quoi la session de travail va consister

2)  Contrôler sa respiration. Comme pour la méditation, atteindre un état de flow nécessite un corp et un esprit calme. Pour cela vous pouvez, pour vous concentrer, essayer l'exercice de respiration suivant : inspirer pendant 4 secondes, garder l'air pendant 7 secondes, expirer pendant 8 secondes. 

3) Vous créer un rituel : cela peut être avec de la musique sans parole, un lieu., … Si à chaque fois que vous êtes dans un état de flow, vous avez autour de vous un élément qui est récurrent dans votre environnement, votre cerveau aura tendance à associer cet élément à votre concentration, et à induire plus facilement cet état de flow. 

4) Rédiger un journal de bord avec vos tâches et sessions. Cela permet d'avoir un meilleur suivi, à être content de vous lorsque vous avez été très productif, à se rendre compte du travail accompli lorsque vous avez l'impression de ne pas avoir assez avancé, et à s'engager avec soi même sur le papier. 

5) Avoir envie. Le monde est plein de distraction, il peut être compliqué de ne pas laisser son esprit vagabonder. Il vous faudra en plus d'une bonne volonté, une auto-discipline afin de savoir comprendre quand vous avez la flemme, et quand vous êtes fatigué.

 

Photo by Dane Wetton on Unsplash

Topics: communication, Marketing, BusyBiz, agence, confinement, productivité, méthodologie

    Recevez nos derniers articles directement dans votre boîte mail !

    Nos derniers articles